20 août 2018 ~ 0 Commentaire

VIREE NAUTIQUE DANS LES ILES BRITANNIQUES

Lundi 23 juillet 2018 . j’atterris à EDIMBOURG direction ARDROSSAN sur la côte ouest écossaise où m’attends l’équipage de RIGA composé du  capitaine LOUL son fidèle lieutenant NADINE et le matelot LISOU que j’assisterai .

equipage

LOUL est parti début juin de bretagne à la découverte de l’écosse , nous entamons donc le retour..

Nous prenons mardi la direction  de CAMPTELTOWN , sur la côte est  du MULL of KINTYRE ,autoproclamée en son temps capitale mondiale du whisky.(çà a bien changé..)  Nous y visitons la distillerie SRINGBANK , goûtons bien sûr les produits locaux , un  excellent LONGROW  tourbé  et y laissons quelques livres écossaises..

Surprenant : personne pour encaisser la redevance du bateau pour la nuit . C’est à l’initiative de chacun en déposant dans une enveloppe à glisser dans un petit coffre , le montant affiché. Le latin que je suis est un peu surpris ..

Mercredi . départ dès 3h du mat because il faut composer avec les courants .. direction BANGOR dans la banlieue de BELFAST. globalement les vents nous sont contraires , et si la FRANCE  souffre de canicule , ce n’est pas notre cas loin s’en faut ! ( quand on a 17 degrés , on est très contents )

BANGOR est la station balnéaire de BELFAST , agréable avec notamment un superbe jardin et de non moins superbes arbres !

En route , ou plutôt en train , pour BELFAST où Nous visitons l’expo du TITANIC où est retracée l’épopée ( le mot n’est pas trop fort ) de la construction et mise à l’eau du paquebot au destin funeste . Impressionnant et captivant . Un manége nous fait déambuler entre divers écrans animés retraçant le chantier de l’époque . Le film d’époque  sur la mise en place des rivets ( quelques millions ) dans un enfer de chaleur ( pléonasme ) interpelle sur la condition des ouvriers et leur capacité à vivre vieux !

Puis nous « affrètons » un taxi ( black cab ) pour une visite guidée de BELFAST et notamment les hauts lieux du conflit NORD IRLANDAIS qui remonte à tout juste 20 années . Notre chauffeur , républicain donc unioniste contre les  anglais , nous briefe en long et en large et laisse sous-entendre un climat toujours « chargé »… il parle bas , semble quasi inquiet dans certains endroits ,  côté protestant où il dit être juste toléré ,   une prison notamment,   joue t’il un rôle ou bien la situation est elle toujours anxiogène ? çà laisse dubitatif..

Nous passons quelques instants devant un mur  ( de 3 kms et +- 10 mètres de haut ) séparant les 2 communautés . Vestige ? pas du tout , la porte qui permet d’aller et venir est fermée tous les soirs à 18 heures et ouverte le matin à 06 heures afin d’éviter les affrontements entre bandes de jeunes des 2 camps.

Phénomènes de banlieues où déchirements confessionnels persistants ?  la question est pour nous sans réponse.

De nombreuses fresques murales rappellent le conflit armé et les victimes des 2 camps .

affiche 2affiche 1

affiche 3

affiche 4

 

VENDREDI 27 .réunion de crise : les filles ont leur avion à DUBLIN dimanche soir . Nous devions les y déposer samedi  , mais la météo est injouable pour arriver à temps , il y a +- 100 nautiques , çà va pas le faire !  Nous restons donc à BELFAST , et ces dames iront donc à DUBLIN..en train demain samedi .

Retour donc pour BELFAST, toujours en train ,  après déjeuner et visite de l’ ULSTER MUSEUM largement dédié à son histoire et les terribles événements de la période des « troubles ».

SAMEDI  les dames nous abandonnent donc , LOUL les accompagne à la gare dès potron-minet (6h30) .La météo annonce une dépression avec 30 n de vent l’après midi , on a bien fait de rester au port .  Nous faisons quelques courses , je teste une coiffeuse anglaise ( pas de dégâts ) on goûte une pinte locale , on s’occupe quoi !

Particularité :  les pounds écossaises ne sont pas valables en irlande ou en angleterre , idem dans l’autre sens , mais l’échange se fait une livre pour une livre dans les banques,  comprenne qui pourra !   Bon , en république d’irlande c’est l’euro qui a cours ouf ..

DIMANCHE  Nous débutons la descente vers DUBLIN . Moteur , voile , pluie jusqu’au mouillage des SKERRIES ( république d’irlande ) où nous passons une nuit fort calme .

LUNDI  nous arrivons vers 16h à la marina LAOGHAIRE de DUBLIN  , après une navigation  quasi entière au moteur . Marina très moderne , qui nous prends une empreinte digitale permettant ainsi d’entrer sortir et accéder aux services sans code à se rappeler ..

Pas le temps d’aller à DUBLIN , la météo marine commande..

MARDI  Le capitaine décide de rejoindre MILFORD HAVEN au PAYS DE GALLES  donc dans l’est avec des vents à priori gérables. Nous l’atteindrons après 28h de nav , dans des conditions musclées. 3 ris trinquette , des vents de 20 à 35 noeuds ,( vent apparent )  un courant contraire de 4 n sur la fin , une zone surnommée « wash machine » nul besoin de traduire ..

loul

Nous arrivons à MILFORD mercredi vers 17 heures . L’environnement est peu glamour , raffinerie et port pétrolier ,  avec un des terminaux de gaz naturel liquéfié les plus grands du monde.

L’écluse à passer se révèle délicate  , avec 2 énormes jets d’eau qui génèrent un courant violent ( et une mousse quasi nauséabonde )   plaquant le bateau contre le quai . Nous avons toute peine à le repousser , je ne suis pas loin d’aller prendre un bain de mousse !

ecluse

JEUDI  repos , nous sommes « rincés » . FISH and SHIP à midi , visite pub à 17h.

VENDREDI 3 aout  départ 10 h direction les iles SCILLY , un rêve de visite très ancien ..

La brume est intense  , il y a peu de vent , LOUL nous mitonne à midi un rougail saucisses excellent ,  nous traversons , de nuit en partie , un rail où transitent de nombreux navires , certains nous évitent de loin , bref la nuit est calme et nous prenons une bouée à TRESCO .

Les îles Scilly, également nommées Sorlingues,  sont un archipel situé en mer Celtique, et à l’ouest-sud-ouest de la péninsule de Lizard, en Cornouailles, dont elles ne sont éloignées que de 45 kilomètres. Elles s’étendent sur une superficie de 16,33 km2.

Le microclimat des îles permet de cultiver un jardin subtropical sur l’ile de Tresco. Dommage , nous n’aurons pas le loisir de le visiter..

Cap, en annexe , vers l’île de BRHYER l’après midi  . C’est une beauté sauvage , avec de superbes plages , nous faisons une petite sieste dans un chemin au dessus de la mer..

paysage scilly

Outre les sentiers qui traversent l’île, on trouve également de nombreux stands où l’on peut  s’approvisionner en produits frais, tels que des œufs, des légumes locaux… Il n’y a pas de vendeur(euse) les prix sont affichés , il faut juste mettre l’argent correspondant ..

legumes

DIMANCHE 5   quelques miles pour rejoindre ST MARYS « capitale » des SCILLY et prendre un coffre , il en reste peu ..   Les SCILLY sont à +- 40 kms des côtes anglaises , c’est un but de navigation très abordable et agréable.

3 mats

Marche de 9 kms le matin , déjeuner d’un succulent SEA BASS ( bar ), marche de 6 kms l’après midi , petite pinte au MARMAID , voilà une journée bien remplie !   Les chemins de ballade sont magnifiques , les criques itou , la végétation luxuriante ( oui oui on est bien en angleterre , le gulf stream fait des siennes ) et personne sur les sentiers . Bon,l’eau est un peu fraiche , il n’y a pas grand monde à se baigner .

st marys

LUNDI  nous faisons route vers LESCONIL  , nous sommes en short et tee shirt pour la 1ere fois , çà fait du bien . nous croisons de grosses unités qui empruntent le rail d’OUESSANT , des monstres jusqu’à 300 mètres de long , dans une nuit étoilée bien agréable ..

MARDI. le vent très favorable nous pousse vers.. CONCARNEAU où nous arrivons à 17 heures. PATRICK , frère de LOUL est sur le ponton à nous attendre , et surprise JEAN LOUIS et FRANCOISE aussi , qui sont venus de LOCMIQUELIC en voisins ..enfin presque . Retrouvailles , bière, whisky et direction le resto de MARTINE où nous dégustons un FISH and SHIPS breton mieux que l’original anglais.

jlv

MERCREDI direction LORIENT et son festival celtique . Nous croisons en route l’immense GITANA 17 , trimaran de course qui s’entraine avec notamment pour objectif la route du rhum de novembre prochain . Impressionnant .. Jusqu’à 50 n en pointe , et conçu pour être mené par un homme seul !

gitana

JLV et FRANCOISE nous rejoignent pour un petit tour du FIL , au stand de l’IRLANDE notamment où l’ambiance est sympathique , avec danseuses et claquettes , puis pour prendre  un petit apéro au bateau , avant d’aller  déguster quelques moules au resto .

irlande

JEUDI   nous prévoyons un stop à HOUAT , mais le vent est tel ( pas loin des 30 n de portant  et mer agitée ) que nous rejoignons directement ARZAL , étape finale de cette navigation o combien sympathique et agréable.

Sincère merci à LOUL .

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus