15 août 2016 ~ 3 Commentaires

PARIS AU MOIS D’AOUT

Départ le 5 août de SAINTES à bord d’un bus EUROLINES à destination de PARIS GALLIENI atteint après 7 heures de route certes , mais  avec un coût  incomparable avec le TGV….Nous étions 6 au départ , 4 à l’arrivée  ; surprenant çà n’est guère habituel ,sans doute sommes nous à rebours  des flux migratoires estivaux..

..10 minutes + tard , j’investis l’appartement de JULIE et ALEX gentiment prêté pendant leur absence : ils sont partis prendre les eaux à BIARRITZ  chez COLETTE et RICHARD , parents et beau-parents

J’avais déjà bénéficié de leur hospitalité en aout il y a une douzaine d’années(?) et j’en garde un excellent souvenir .Leur appart se situe dans le 20 ème dans un quartier coloré cosmopolite très vivant : j’adore , racistes et xénophobes de tout poil  passez votre chemin !

Je consacre l’après midi à la visite du cimetière du PERE LACHAISE bien fréquenté par les défunts et très fréquenté par les vivants .. la tombe de JIM MORISSON rencontre un franc succès , j’aurais pour ma part plaisir à côtoyer MOLIERE et LA FONTAINE . En rentrant je fais qq courses et réussi déjà à oublier porte-cartes et cash au magasin . Je le retrouverai avec soulagement un peu +tard , après que le caissier m’ait fait , avec humour, désespérer quelque peu..

SAMEDI 6  Je démarre par le marché de MONTREUIL où les fringues se vendent à prix dérisoire . Départ ensuite pour LA VILLETTE , fantastique centre d’intérêt et véritable poumon vert parisien . J’emprunte VELIB  Je longe le bassin de LA VILLETTE  où PARIS PLAGE a pris ses aises : superbe initiative s’il en est . Je suis impressionné par LA GEODE et ses dimensions hors normes . Je déjeune à l’ippopotamus le temps de récupérer

Je continue par BELLEVILLE et son belvédère d’où la vue sur PARIS est magnifique.

DIMANCHE 7 grand moment : seul ou presque autour de la place de la nation sur mon vélo ,  quel bonheur de circuler dans PARIS dans ces conditions. Je continue par le jardin des plantes , la ménagerie et sa spectaculaire galerie de l’évolution . je me fais réprimander après avoir touché un zèbre plus vrai que nature . LES TUILERIES sont bondées en raison d’une fête foraine , LE LOUVRE est noir de monde ..je déambule avec plaisir . Je découvre la TOUR ST JACQUES , malheureusement ouverte à d’autres horaires. La vue du sommet , qui se mérite avec ses 400 marches, doit être somptueuse. A DENFERT ROCHEREAU  , je déjeune au café d’OZ afin de vérifier certaines certitudes anciennes , je sais c’est obscur seul le couple  MAILLE peut comprendre . je poursuivrai mon enquête dans 2 autres cafés d’OZ à CHATELET  et grands boulevards. A CHATELET je laisserai ma monnaie , 18 euros,  sur un café , que je récupèrerai 1/2 heure + tard , le serveur m’attendant avec le sourire !

Visite chez le coiffeur , algérien je crois , tarif canon ; 8 euros . Tout est ouvert le dimanche,  les préoccupations nationales en la matière n’ont pas atteint le 20 ème où les commerces sont légion , je suis d’ailleurs étonné du nombre de boucheries et du monde qui les fréquente.

LUNDI 8 Je me rends à la grande bibliothèque , fermée le lundi.. bof le contenu doit être plus palpitant que le contenant. Les bords de seine sont franchement agréables , la péniche piscine JOSEPHINE BAKER impressionnante et tentante. Je continue vers la BUTTE AUX CAILLES , jeter un oeil à l’ancien resto de mon ancien ami POLO. Un petit coup de nostalgie..

Je visite aussi le pavillon de l’ARSENAL où l’exposition sur les iles de la seine est très intéressante . Il y a quelques demeures fort sympathiques et sur l’une d’elles un système sophistiqué d’alimentation, à l’époque ,  en eau de VERSAILLES remarquable d’ingéniosité

Le soir théatre au café de la gare pour représentation de  » j’aime beaucoup ce que vous faites »  les zygomatiques ont bien travaillé.

MARDI 9 retour à LA VILLETTE sur les conseils de JULIE car je n’ai pas vu LA PHILARMONIE , splendide batiment dédié à la musique , of course , C’est fait et je retourne au batiment central admirer diverses expos , notamment une très intéressante sur l’intelligence des animaux qui percoivent émotions , tristesse , rire peur et autres .Certains chercheurs  s’interrogent sur la possibilité  de doter les animaux d’un statut propre ..évidemment plus protecteur qu’aujourd’hui..y a du taf !

Au planétarium , confortablement allongé sous  la voute céleste , je crois bien que je fais une petite  sieste…   Je file à MONTMARTRE où je déjeune d’une salade fort sympathique à un prix très raisonnable . De quoi s’interroger sur les tarifs pratiqués en province…   LE SACRE COEUR est noir de monde , la place du tertre itou, mais les rues autour désertes et sympathiques .

MERCREDI 10 août  LE LOUVRE ! j’ai mon billet et évite donc la queue déjà importante dès 09 heures .Je fonce voir LA JOCONDE avant la meute , ouais…, et admire LES NOCES DE CANA de VERONESE monumental tableau , 7×10 m ,destiné à l’origine au réfectoire d’un monastère j’apprécie l’expo au sous-sol sur l »égypte ancienne , quelle époque fascinante !

Sacrée bâtisse que LE LOUVRE  , il faut plusieurs visites pour en apprécier tous les trésors .

Après une courte pause  » à la maison »  , PARIS est épuisant , départ vers le PANTHEON que je ne connaissais pas du tout ( idem pour le louvre ) . La crypte est impressionnante par sa grandeur  ( dans les 2 sens du terme ) je m’interroge sur la présence de certains pensionnaires .. Le batiment en impose , je le compare à une pyramide version occidentale .

JEUDI  11  VERSAILLES   départ dès potron-minet afin d’éviter les légendaires queues d’attente . j’arrive dès 09 heures billet en poche..peine perdue 2 files d’attente m’attendent je reviendrais  plus tard..pour constater ..4 files d’attente qui serpentent vers les guichets . Exit le chateau , je me consacre aux jardins , superbes, au grand et petit TRIANON et domaine de MARIE ANTOINETTE . Un peu fatigué , je rentre avec le petit train , qui, sur les pavés doit ressembler aux transports d’époque en carrosse ! fatigués du squelette s’abstenir..

Sur l’esplanade  je vais voir la salle des carrosses utilisés par ces  » messieurs dames  » et suis impressionné  par le luxe ( marqueterie notamment ) des traineaux , tirés par un cheval ferré , qu’utilisait la jet set d’époque lorsque VERSAILLES était recouvert de neige . Il fallait bien occuper les loisirs..

Les écuries royales sont fermées , dommage ..fin de la visite .

Diner d’un couscous excellent , au restaurant algérien du rez de chaussée …9  euros

Retour à SAINTES dans un bus bondé cette fois , enchanté de ma semaine parisienne et grand merci une nouvelle fois à JULIE et ALEX

 

3 Réponses à “PARIS AU MOIS D’AOUT”

  1. Quel bonheur de confronter les idées préconçues (étrangers, prix parisiens) et de les confronter avec la réalité.
    Je savais déjà que tu n’avais pas besoin de cette démarche mais ça fait toujours du bien de le dire et de le lire.

    Hasta pronto

  2. …et j’oublie le bonheur de visiter Paris, pour les provinciaux mais aussi les parisiens!!

  3. This is a topic that is near to my heart… Best wishes! Exactly
    where are your contact details though?

    Also visit my blog post; auswelllife


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus