11 novembre 2015 ~ 0 Commentaire

THAILANDE 2015

je pars donc le 24 novembre de SAINTES  en bus EUROLINES à 05h30 direction ROISSY départ à 20h direction ABOU DABI ( airbus 346 ) où je vais faire escale 2h  le lendemain matin  avant de repartir pour BANGKOK à bord d’un boing 777 compagnie ETIHAD arrivée prévue vers 18 heures . ETIHAD pousse le luxe jusqu’à demander à ses voyageurs ce qu’ils souhaitent manger ! pour moi ce sera seafood … je vais y passer 3 semaines entre BANGKOK qui semble hors du commun   ( je crains la pollution tant sonore qu’ atmosphérique ) les plages , un peu de plongée j’espère, le nord et ses parcs nationaux réputés , ainsi que la culture thailandaise et notamment les temples boudhistes… j’ai réservé quelques nuits à BANGKOK ensuite ce sera au feeling .. les énormes feux de forêt en indonésie génèrent des fumées Jusqu’aux iles du sud réputées KHO LANTA  PHUCKET etc..   au point que certaines liaisons aériennes ont été supprimées. bon les nids à touristes , çà n’est pas ma tasse de thé !

BANGKOK 27 novembre Voyage long long long avec à l’ arrivée à bangkok une queue interminable au contrôle des passeports et galère pour recupérer mon sac .Un peu de difficultés pour trouver l’ hôtel qui s avère nickel , lit de 2*2 m mais impossible de  fermer l’oeil avant 3 h du mat , le bruit de la circulation est infernal ( je suis pourtant au 4eme ). petit diner dans une gargotte proche je ne sais pas trop ce que j ai mangé mais c était bon …et à un prix dérisoire. le lendemain  taxi moto  pour rejoindre mon hôtel et déposer le sac a dos dans ce  quartier  KAO SON ROAD   hyper actif et cosmopolite. il y a des marchés de rue partout  avec des vendeurs de nourriture innombrables  à des prix inconnus en france . je visite WAT PHRA KAEO      et son fameux boudha de 40 m de long , allongé et semble t il couvert d une feuille d or ..impressionnant comme la foule je ne suis vraiment pas seul !  retour en touk touk ( genre triporteur a moteur ) à l hôtel et piscine que j’  aurais rarement autant appréciée (fatigue chaleur pollution ) les moyens de déplacement ne manquent pas . taxi moto  touk touk  taxis bus métro et autres peu de vélos il est vrai que ce serait suicidaire,  déjà en moto..  à pied c’ est chaud et BANGKOK  est vraiment étendu  . j ai pris un billet de train pour CHANG MAI départ dimanche 12 h de voyage certes  mais dépaysement garanti parait il . Je rentre en moto , c est quand même limite , la circulation est infernale et le nombre de 2 roues ahurissant , avec ou sans casque , en amazone, à trois , et  au mépris de la prudence la + élémentaire

27 novembre  .. mon hôtel est idéalement situé , the place to be à bangkok  dans RAMBRURI VILLAGE qui est extrêmement cosmopolite et le rdv des routards. en outre je  m’ aperçois qu il est à 150 m d un embarcadère sur CHAO PRAYA  qui permet de se déplacer sur la partie ouest de BANGKOK  et d accéder à divers sites touristiques comme le grand palais, que je devrais renoncer à visiter faute d habillement adéquat ( genoux et épaules doivent être couverts ) .bon de toutes façons la foule est si invraisemblable que j aurais sans  doute fait demi tour … j emprunte un bateau longue queue ( genre pirogue +- 10 long avec un gouvernail au bout  d une perche de plusieurs mètres , étonnant ) pour visiter le vieux bangkok et des taudis en bordure du fleuve . la  circulation sur l eau est très importante et ne semble pas du tout organisée. mon captain me voyant lever le pouce quand il accélère, s en donne a coeur joie  et le retour se fait a toute  allure ! ça rebondit grave dans les vagues , et ça mouille pour monplus grand plaisir . je déjeune d une soupe ( tjrs accompagnée de nouilles de viande et ? , et c ‘est reparti pour qq heures de marche dans CHINATOWN ou l activité est impressionnante . C est colore , odorant , agite , festif  et il y a vraiment tout a acheter ! chao praia 17 heures  retour hôtel , je suis cuit et recuit. piscine relaxante . certes ma chambre est aveugle , la douche sur le palier ,mais la piscine fait tout oublier.. 18 heures nouveau départ pour visite de la + haute tour de bangkok , 321 m et un panorama a couper le souffle du 83 étage . montée dans l ascenseur avec vue extérieure , mieux vaut ne pas être sujet au vertige .. Dingue le nombre de touristes dans ce quartier . je me sens un peu mouton dans cette quête touristique très organisée . il y  a juste à sortir les billets .. 20 heures  retour hôtel  après une brochette de crevettes dans la rue , succulente  et piscine bon j ai perdu ou on m a volé mon appareil photo .. compte tenu de mes antécédents  j ai du l’oublier quelque part. le retour  s est fait en en moto taxi mais qu ‘ il est dur de se faire comprendre . Les chauffeurs  ne savent pas lire un plan , parfois le tournent dans tous le sens et leur anglais + que scolaire . Ils ont des excuses .. ce sont souvent de jeunes campagnards ( souvent illettrés )  venus à BANGKOK pour essayer de gagner leur vie .

28 novembre Départ des potron-minet , la nuit a été  agitée  il y a un groupe de jeunes américains en goguette et ..ils sont jeunes ! je pars visiter la maison de JIM THOMSON , vraie maison thai  en teck  démontée dans sa région d origine et reconstituée en plein bangkok. THOMSON avait relancé l’ industrie de la soie en thailande et fait fortune . C est effectivement tout en teck ( la thailande l’ importe  désormais…) avec beaucoup de charme . Direction PHATUCHAK , dans le nord de bangkok. C est un marche époustouflant .je vais être bientôt en panne de superlatifs.. Ca tient du souk d ISTANBUL , des puces parisiennes , c est dedans , dehors , hyper bruyant  et fréquenté, sans doute un rdv du week end. j y déjeune d un plat non identifié qui est succulent , bien épicé mais ça passe. bon j y reste peu car la chaleur y est + que pesante . Un peu d air à LAPHINI PARK , je n ose dire un poumon vert de bangkok (les poumons sont plutot carbonisés ) plutôt un espace de respiration malgré la circulation démentielle toute proche. J ai lu que  BANGKOK détient 10 pour cent de la population thailandaise et…90 pour cent des voitures , ceci explique  cela . je m y repose un peu , le temps d apercevoir dans l eau une bestiole non identifiée qui s avèrera être un varan géant ! bon personne  n ‘en fait de cas alors… VARAN Retour à  l hôtel en boat via le chao praya (fleuve de bangkok) et directement a la piscine récupératrice.

Mon séjour a BANGKOK s achève provisoirement  et je ne suis pas fâché d aller respirer un air plus sain , j espère.Cette ville est folle d activité de chaleur et de pollution , mais l atmosphère est sereine , je ne ressens aucune sorte d insécurité  et les rabatteurs sont  discrets , rien a voir avec ceux de cuba ou du maroc.

CHIANG MAI Départ en train donc pour CHIANG MAI  (800 kms ) à 08h30  vers le nord , plus rural , on voit beaucoup de rizières , et plus forestier , la jungle n’ est pas loin … on s arrête souvent et on repart au rythme des drapeaux du chef de gare . A ma grande surprise  on nous offre petit dèj , déjeuner, collation , servis par une charmante hôtesse . La SNCF  pourrait en prendre de la graine  ! une employée passe régulièrement le balai dans le couloir, je crois rêver.  +- 12 h de voyage paisible , 1/2 heure d avance à l arrivée , rare semble t il , un peu longuet sur la fin , dans la nuit . Je rejoins PHA TAI HOUSE  , ma guest house  , tenue par des thai francophones .Très belle maison sur plusieurs niveaux , en bois et meublée essentiellement en bois , un patio très grand végétalisé , piscine bien sur et ma chambre est superbe , avec encore un immense lit . La chaleur est nettement moins pesante qu a BANGKOK.

20 H départ vers le sunday market, très proche et bien entendu blindé de monde..et d étals de nourriture , une constante en thailande .

30/11  Départ a vélo pour visiter CHIANG MAI et … un marché encore tentaculaire et appétissant, les fringues coutant une misère .je vois de nombreux étals de poissons sêchés ,on me dira que c ‘est pour les fonds de sauce , bien continuez !! je me paume sans cesse , visite çà  et là  des temples , il y en a partout . il fait 32 degrés , à vélo c est moyen. Déjeuner à midi d ananas , plus tard du traditionnel PAD THAI (nouilles de ris + poulet ou porc), les THAI mangent souvent et à n’ importe quelle heure. CHIANG MAI est une jolie ville , le coeur est cerné de canaux , agréable a vivre semble t il . C est la capitale du voyage , avec + de 200. agences qui proposent TREKKS ,RAFTING ,ACCRO BRANCHES démesurés , escalade , rejoindre les singes dans la canopée , journées éléphant etc etc . Tout cela a un petit côté nature et découverte bien sympathique. Ah expérience extraordinaire ( au sens premier )  FISH SPA . il s agit d un aquarium rempli de centaines  de poissons , dans lequel on trempe ses pieds .Ca tient de la chatouille , de la gratouille, du courant électrique . je pense qu ils se nourrissent de nos parasites  , vieilles peaux ? .C est vraiment particulier , il faut un peu de temps pour si habituer . aquapoissons je n ai pas encore goûte au massage thai , çà vas pas tarder , il y a des salons à touche touche  , soit pour les pieds , soit facial, soit , soit ,soit …

9H  : en fait de moto, c’ est d un 50 ou 110 cm3 dont j hérite à l’ hôtel . on me recommande une vitesse de 40 50 kms heure ..devant ma grimace , ma logeuse me consent 60.. je constate qu il a encore la pêche a 80 , elle a du deviner mes cotes kamikaze.. je prends la route d un site touristique que je n atteindrais jamais , mais a chaque feu , c est départ grand prix entre les 2 roues et je m éclate ! les thais sont adorables , mais au niveau conseils routiers , ils sont 0 pointés.  je me fais donc 6 h de scooter  dans la campagne , très agréables , sauf pour mes fessiers. la région est très maraichère et produit énormément de fraises , avec lesquelles ils fabriquent une sorte de liqueur titrant 10 degrés (adjonction d alcool sans  doute ) demain journée  nature .

19h mojito local , pas mal , diner succulent comme dab

2 décembre 1 heure et demie de route dans une camionnette avec à  l arrière extérieur 2 ban quettes parrallèles . ça va on respire, nous ne sommes que 6 . Montée dans la foret pour accéder aux éléphants dans un cadre superbe , au bord d une rivière agitée. Embarquement sur une plateforme et c est parti pour 3/4 heure de promenade , la bête n étant pas très confortable , il faut s accrocher, je la récompense à l arrivée avec qq bananes . la trompe est impressionnante de puissance et de sensibilité . Nous continuons la montée a pied pendant une heure , bien agréable , pour rejoindre une chute d eau ( 2 français sont en tongs et en bavent) et se baigner sous des trombes d eau . çà fait un bien terrible . Redescente et départ en raft , et ce n’est pas de « la daube » . appareil photo et sacs interdits , juste le maillot et le tee shirt, + casque et gilet .

dievalOn se régale mais l équipage n est pas bon , on est sans cesse arrêtés par les rochers. le chef hurle tout le temps mais on ne comprend strictement rien .. on se marre quand même et un peu plus tard , il nous fait arrêter pour repartir en radeau de bambou jusqu’à l arrivée très relax . notre pilote ,lui, est reparti seul en raft , en avait il marre de cet équipage  ou était ce prévu au programme ?. c était quand même chaud par moments , et mon voisin espagnol a bien failli passer par dessus bord .. on a croise un petit serpent , un éléphanteau + un plus gros qui jouaient dans l eau , sympa. 18h retour hôtel et  piscine réparatrice . diner poisson + petit verre de rouge  , la nuit sera bonne ! ah le coût de la journée  ?  23 euros repas de midi compris ..

03 décembre

scooter. j’ai pu atteindre le temple visé. ouais pas mal , mais foule bien surprenante . ensuite zoo, nul, et tours dans la ville à zigzaguer entre les voitures .. demain départ pour bangkok en avion , ensuite bus vers TRAT  dans le sud est , 2 nuits sur place et bateau pour KO CHANG .  samedi anniversaire du roi  , effervescence garantie.

Vol sans souci vers BKK puis 06h30 de bus jusqu à TRAT. dur dur d ‘autant qu ‘un gros chinois assis à côte de moi , tombe de sommeil …et sur moi sans arrêt.

Le bus étant complet , impossible de m échapper ! je dois le secouer sans arrêt (je suis côte fenêtre).

Je fais l’ erreur de rester une journée entière à TRAT où il n y a rien a faire . c’ est l’anniversaire du roi , les manifs sont modestes .. je loue un vélo  et fait le tour de la ville . il y a  à TRAT des élevages d hirondelle , çà fait un boucan d enfer . il y en a des milliers dans les arbres à la tombée de la nuit , c’ est impressionnant , HITCHKOK  n est pas loin. Je passe  une partie de l après midi dans ma chambre , c est encore là qu il fait le moins chaud , les orages éclatent . je me demande pourquoi le patron me demande de cacher ma bouteille de bière , je finis par comprendre que  c ‘est journée sans alcool because anniversaire du roi !  demain départ KOH CHANG  taxi + ferry , à moi la plage !

KOH CHANG 2 eme ile de thailande par la taille , environ 1 fois et demie OLERON. Seul le pourtour de l ile est urbanisé et encore surtout dans la partie ouest . L ile est une jungle qu’on ne traverse pas .Une route en fait presque le tour , le presque obligeant de longs trajets  pour passer d ‘est en ouest et vice versa. C est un véritable toboggan fréquenté par une circulation très très active .Ma guesthouse se trouve dans l ‘extrême sud est de l’ ile , en plein milieu d un village de pêcheurs sur pilotis au bout d un ponton , et dans la mangrove. L expression  » le trou du c.. du monde « trouve ici pleinement sa signification…c’ est d’ailleurs un cul de sac. La maison qui m’accueille est une ancienne maison de pêcheur , toute en bois et sur piloti bien sur , magnifiquement aménagée et décorée par l’hôtesse , elle même fort élégante . je ne me lasse pas de la voir évoluer pieds nus ( comme en polynesie on laisse les chaussures a l entrée ) sur le joli parquet..on dirait qu’elle danse.C est l’immersion totale dans la vie des locaux , j’entends conversation, tele ,radio,enfants du voisinage . J’ai le sentiment de traverser les maisons de pêcheurs pour rejoindre la mienne , tant tout est imbriqué de part et d’autre du ponton , sans véritablement de cloisons. Scooter obligatoire , assuré ou non et recherche immédiate d essence . c est folklo peu ou pas de station, mais des bouteilles à vendre le long des routes , surprenant .

essence

je rejoins une waterfall ou la baignade est un delice . puis kayak dans la mangrove , dejeuner de crabes de celle ci , succulent , diner « en famille » reunissant l hotesse , un danois , un couple espano-allemand et moi donc , c est cosmopolite ! heureusement l espagnole parle couramment le francais, ca aide. le diner est succulent les poissons gouteux au possible . KOH CHANG LONELY BEACH La pas pareil , c’est touristes et cie ! ma gesthouse est en pleine rue commercante ( en fait l unique route ), bar restos fringues a touche touche , musiques du monde omnipresentes , the beach a 200 m , des bungalows a louer en veux tu en voila ( pas tous nickels ). Je commande pour le lendemain un trek qui me semble un peu gros pour moi, mais le trek raisonnable ne colle pas en terme de dispo, alors on verra bien , 6 a huit heures de marche prevues. 09/12 Depart en pickup pour la rando , le but le sommet de koh chang a quelques 750 m, 2 bosses a franchir dans une jungle pour le moins epaisse et hermetique. Vite je m apercois que je rame et que ca va etre complique. Des que ca monte serieux , avec franchissements divers de troncs et racines , je suis a l’agonie ,le palpitant cogne ! je dois abandonner le groupe avant de gravir la 2eme bosse , ils me reprendront 1 heure + tard. je fais une petite sieste recuperatrice.Notre equipe de 4 outre le guide est composee d’un allemand , de 2 australiens et moi , les conversations sont en anglais , je suis a peu pres .mais pas dans le detail… Ils me reprennent donc une heure + tard , ils ont eu une super vue depuis le sommet , dommage. . J interroge l allemand qui a l’air « entamé » . Very hard lui demandais je ? . reponse : definitly hard avec une mimique expressive . J,ai echappe a l enfer , les pentes sont vraiment epuisantes , enfin pour moi. Descente  vers une chute d’eau ou l’on se baigne avec delice puis redescente jusqu’au pickup .J’en ai vraiment bave , c’etait limite  . Les collegues n’etaient pas vraiment causants . pas moyen de lier conversation . J’arriverais a brancher le guide sur le dernier troncon (plat) du parcours , avec un savoureux echange sur MICHELINE grosse boite francaise que je ne connaissais pas !, en fait MICHELIN les pneus . il aura donc appris que MICHELINE est le feminin de MICHEL .. Apres avoir depose les australiens , je branche aussi l’allemand , mais c’est dur et il repond juste a mes  questions… drole de gens !  demain plongee. ah ! j »ai un coq juste sous ma fenetre . Pas besoin de reveil , ca me rappelle les caraibes .   Nous sommes une douzaine sur un ancien bateau de pecheur en bois et atteignons l ile de KO RANG apres une heure de navigation.Tous les participants , sauf moi, sont la pour valider un niveau , ce qui va considerablement reduire mes evolutions . En effet la structure PADI est tres orientee sur la formation et fait peu de plongees d exploration. c etait pas tout a fait clair au depart.. Qu importe , le site , dans un parc national donc protege et interdit a la peche , regorge de faune et de flore dans la zone des 12 metres .Je suis seul avec l instructrice . la communication est un peu ardue , c est de l anglais un peu technique .On plonge matin et apres midi dans une eau à 30 degrés et d une clarté parfaite. Il y a de jolis coraux bleus , des plantations ont été faites et çà marche .

bateau +

Au retour , je discute avec un francais  feru de voile , on a de quoi echanger . C est en outre un ecolo pur et dur puisqu il me parle te toilettes seches sur un bateau !  BANG BAO  au sud ouest de l ile , d ou nous sommes partis , m attire un peu et je decide  d y passer 2 jours . Cette bourgade surprenante est une ville ponton  puisque gagnee sur la mer a partir donc d un ponton de 3 a 400 mètres de long , de part et d autre duquel se sont développés  commerces de souvenirs , d artisanat , bar restos , coiffeur et même l hôpital ! Tout cela sur pilotis et des plateaux de bois de grande largeur , le tout couvert de tôle ondulée  me semble t il . La partie la +  proche de la mer est encombree de nombreux bateaux qui vehiculent les touristes vers les sites de plongee ou les nombreuses iles paradisiaques voisines. Leger bemol , les plages sont toutes petites et encombrees par les terrasses de commercants . En fouinant un peu , je decouvre une crique rocheuse , eau turquoise au pied d une guesthouse superbement placee et tranquille . Je me baigne , seul, dans ce coin parasidiaque , un tres bon moment ! Toujours en scoot , debardeur et sans casque a la mode thai , je decouvre sur une petite corniche  3 bars rasta adorateurs de bob marley bien sur . j y bois une petite biere , les odeurs sont…jamaicaines . 12/12  j a reserve mon retour vers BANGKOK en mini bus . 6 7 heures de transport , je passe beaucoup de temps en transports et transferts je découvre ce matin une immense propriété hôteliére en bord d océan .

paquebot

Il faut payer pour entrer et notamment profiter de la plage . A la réception , le jeune qui parle français me confie qu il y a 0 client en ce moment , pour 80 hébergements possibles. il y a des bungalows +- flottants , genre péniche , et un paquebot  échoué avec 200 chambres disponibles mais … a l abandon . Visuellement , c est assez surprenant . Bon la plage est sympa , vaste et nous sommes 4 ou 5 …

Les chiens errants sont légion , mais plutôt amorphes , la chaleur pour eux aussi sans doute..

J ai aussi croise quelques  singes . je fais un peu de tuba masque , le temps d apercevoir un magnifique poisson multicolore . C est comme en  polynésie , il suffit de mettre la tête sous l eau pour voir des splendeurs ..

J ai donc succombé au resto, genre gambas grillées , délicieuses , arrosées de 2 verres de blanc  . j y ai vu des huitres monstrueuses que l employé attaquait au marteau ! 2 jours étaient bien nécessaires pour détecter les « pépites » de BANG BAO .Concert hier soir chez les rastas , 1 rhum de cuba , un autre de la jamaique  pour fêter la fin du séjour  bien sympathique . Ah je me suis fait masser , sur une natte à quelques mètres de l ocean indien , soleil couche température agréable  1 heure bien sympa et relaxante ..en thailande le massage fait partie du quotidien .

BANGKOK 13/12 De retour donc dans la mégapole. qui me semble moins démente . il est vrai que nous sommes dimanche… je retrouve mon hôtel avec une chambre qui fait  bien 2m*2m. Evidemment pour 300 baths (7.50 euros) on ne peut pas avoir une suite . La piscine est toujours la , c ‘est çà l ‘important !

lundi 14  je repars sur le CHAO PRAYA et sa navigation démente , refaire des photos . La misère la plus crasse côtoie le grand luxe. je vais d ailleurs prendre une bière au bar d un palace , 7.50 euros..j ai fini les cacahuètes ! je prends aussi un bateau pour traverser bangkok d’ ouest en est  via un canal . Spectacle garanti , les bateaux absolument bondés , c est collé-serré sur 360 degrés , foncent a toute allure a qq mètres des berges , leur vague d étrave arrose copieusement les maisons mitoyennes . C est un autre moyen de transport à bangkok , très peu couteux et très usité . les montées  descentes se font a toute vitesse , handicapés s abstenir !

Mardi 15  09h  je gère l attente avant le départ ce soir 18 h .. bilan :  un bien beau pays accueillant , aux charmes variés et à la nourriture incomparable ! beaucoup beaucoup de touristes , anglais allemands chinois en nombre, russes et bien entendu français assez présents à bangkok . En terme de coût de la vie , çà  reste extrêmement raisonnable . J ai eu un prix moyen de chambre a +- 17 euros , et l’ on peut se nourrir à chaque repas pour qq euros , en restant raisonnable.. mon repas le + cher : 20 euros  le – cher  a peine un euro ..  le café dont je suis fan n est pas donne , + d un euro , une bière 2 euros , un verre de vin 4 euros . une brochette dans la rue 1 euro, un jus  d orange – de 1 euro .

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus